Ma participation au CEM10/MI4 à Vancouver, en mai 2019

La question énergétique n’a jamais été aussi vitale et pertinente qu’elle l’est aujourd’hui. Ce mai passé, j’ai eu l’occasion de participer au Clean Energy Ministerial and Mission Innovation Conference à Vancouver. L’excitation dans l’air reflétait l’engagement du Canada à renforcer la coopération entre gouvernements, le secteur privé, et les organismes internationales afin d’accélérer la transition vers un avenir énergétiquement propre (par ex. : énergie hydro, éolienne, solaire, géothermale, etc., ainsi que les solutions d’efficacité énergétiques).

Le monde est sur le seuil d’un moment crucial, et la transition mondiale vers une économie faible en carbone est un des plus grands défis — et opportunités — de notre ère. De plus, cette transition représente une véritable opportunité pour le Canada d’innover et de montrer le chemin.

Photo du Ministre de l’environnent et du changement climatique, Catherine McKenna, avec le Groupe CALStart de California à la lancée de Drive to Zero. (Lire plus sur la campagne Drive to Zero et le Canada ici.)

J’ai été invité à parler parmi un groupe d’experts sur l’électrification du transport le 26 mai par l’Agence internationale de l’énergie et le Electric Vehicle Initiative. Présidé par Pierpaolo Cazzola de l’AIE, j’ai apporté mon expertise au Panneau sur l’infrastructure où j’ai abordé les défis et solutions pour déployer les VE (Véhicules électriques) pour le transport en commun et le transport de marchandises freight. La discussion s’est portée sur l’écosystème de rechargement et ses besoins, de la génération d’électricité de sources renouvelables aux différentes technologies de chargement sur et hors réseau, ainsi que les exigences énergétiques et structurelles des véhicules de poids légers et lourds. En particulier, je me suis prononcée sur ce qui est exigé pour anticiper les problèmes et réaliser ces projets au niveau du marché, ainsi que le besoin de s’engager avec les sociétés d’investissement privées et d’autres formes d’investissement en infrastructure urbaine, car les gouvernements nationaux et municipaux semblent dépassés par la question de financement.

J’étais ravie et inspirée de me compter parmi ce groupe incroyable d’experts passionnés par les VE, incluant des membres du Gouvernement du Canada et Ressources Naturelles Canada (shout out au leadership dynamique de Paula Veira, Directrice de Transport) qui furent responsable pour le Electric Vehicle Initiative ainsi que le curriculum de CEM10/MI4. J’ai également participé au Déjeuner des Femmes en Énergie Propre animé par Michelle Branigan. J’ai particulièrement apprécié les paroles du Ministre chilienne de l’Énergie, Susana Jiménez (qui s’est présentée avec beaucoup d’authenticité) ainsi que celles du PDG et représentante sociale du Secrétaire Général de l’ONU, Rachel Kyte (son attitude ferme et pragmatique était contagieuse et inspirante). Le déjeuner a également lancé la campagne mondiale PARITÉd’ici30 pour prioriser l’égalité entre les genres au sein de la transition mondiale vers un avenir énergétiquement propre. À l’invitation du Gouvernement du Canada, ABB a signé la campagne.

Pendant la lancée de PARITÉd’ici30, Dr. Imogene Coe de l’université Ryerson adresse la salle sur l’importance de la parité des genres dans les champs STEM.

C’était très gratifiant d’être présente à cette conférence qui a rassemblé une grande diversité d’experts et expertes engagés par les VE, venus des quatre coins du monde pour assurer le succès de CEM10/MI4. Et, avant de partir, je vous encourage de porter votre regard sur la campagne mondiale PARITÉd’ici30 pour voir si votre organisation pourrait se joindre à la mission pour l’égalité des genres dans la transition vers un avenir énergétiquement propre.

2 réflexions sur “Ma participation au CEM10/MI4 à Vancouver, en mai 2019

  1. Carolina je te felicite pour ton implication qui nous inspire tous. Ton blog va ouvrir les yeux a plusieurs qui n auront pas le choix de s engager.
    Felicitation pour ta nomination comme presidente du forum international des femmes.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.